Connaitre l'ASU - Association Serment Universel(ASU)


ONG de reference dans la prise en charge psychosociale
Scripts javascript : Aperçu

ASSOCIATION SERMENT UNIVERSEL

ASU
Aller au contenu
Au regard du contexte existentiel de la fin du XXe siècle au Congo, contexte marqué par des tensions et des troubles sociaux ayant engendré des actes antisociaux (vandalisme, viol massif des femmes, pillage des biens privés, montée de la criminalité urbaine, délinquance juvénile et sénile), le congolais inquiété par l’incertitude du lendemain était en quête d’assurance et de réassurance pour un bien-être psychologique. En effet, les évènements traumatogènes vécus avaient créé chez le congolais un déséquilibre psychique à l’origine des troubles du comportement et des pathologies psychosomatiques. Pour faire face à cette réalité,deux jeunes psychologues, sachant que leurs actions contribueraient à restaurer l’homéostasiepsychique chez les congolais, avaient décidé de créer en octobre 1998, une structure dénommée Association Serment Merveil en sigle ASM. Dix ans après sa création, les membres de l’Association Serment Merveil, réunis en assemblée générale extraordinaire le 17 décembre 2008, ont souverainement décidé de débaptiser l’Association Serment Merveil en Association Serment Universel en sigle ASU.
Aujourd’hui, deux décennies après sa création, l’on assiste malheureusement à la flambée des pathologies cardiovasculaires, des addictions aux substances psychotropes, des viols intrafamiliaux, de la délinquance des adolescents caractérisée par des nouveaux phénomènes qualifiés de « Bébés noirs »[1], de « Boom à domicile »[2], des braquages et des vols à mains armées. Cette réalité sociale est symptomatique d’une société en crise de valeurs et de repères identificatoires. A cela s’ajoute la pandémie du sida que le pays a du mal à stabiliser, l’explosion des familles monoparentales, l’abandon et la maltraitance des enfants et des personnes du troisième âge. Face à ces défis sans cesse croissants et complexes, l’ASU doit intensifier son action au côté des pouvoirs publics et des divers partenaires.


[1] Groupes de jeunes semant la terreur dans les différents quartiers de Brazzaville à travers des vols et attaques bien organisés avec des armes blanches (couteaux, tessons, barres de fer…).
[2] Système de vol consistant à dévaliser les maisons en plein jour lorsque les propriétaires sont absents.
L’idée de créer l’Association Serment Merveil découlait d’un constat fait lors des guerres civiles qu’a connu le Congo entre 1997 et 1998, principalement à Brazzaville.
Les populations qui étaient contraintes de quitter leurs domiciles du fait de la guerre, se sont retrouvées dans des sites de déplacés organisés dans la périphérie de Brazzaville. Dans ces sites, les populations déplacées recevaient plusieurs aides humanitaires car au niveau national et international, plusieurs organisations humanitaires étaient mobilisées pour leur apporter de l’assistance. Cependant, celle-ci était exclusivement d’ordre médico-social (médicaments d’urgence, vivres, compléments nutritionnels, vêtements, couvertures, nattes, ustensiles de cuisine, etc.) et ne prenait pas en compte la dimension psychologique.
Notons que cette population était témoin d’assassinats ou victime de braquages, de pillages de leurs biens, des menaces, d’humiliations, de viols et d’autres atrocités de la part des hommes armés.  C’est donc un truisme d’affirmer que ces actes potentiellement traumatogènes étaient susceptibles de provoquer des dommages psychologiques sur ces populations. Ainsi, devant cette absence notoire d’actions visant à réparer les séquelles psychologiques, l’intervention des spécialistes de la santé mentale était attendue.
C’est dans ce contexte que, Messieurs Julien MAKAYA et Dominique MBIOBOU DOUNIAMA, deux jeunes psychologues évoluant au Centre de traitement ambulatoire (CTA) de Brazzaville, sachant que leur action pouvait contribuer à restaurer l’homéostasie mentale chez les congolais victimes des affres de la guerre, avaient décidé de mobiliser et d’associer d’autres amis en vue de créer l’Association Serment Merveil. Cette initiative fut concrétisée le 02 octobre 1998.
Structuration et organes de pilotage de l’ASU
Selon ses statuts actuels, les organes de l’ASU sont :
  • L’Assemblée Générale(AG) ;
  • Le Conseil d’Administration(CA) ;
  • Le Bureau Exécutif National (BEN).
    
L’Assemblée Générale est l’organe délibérant de l’ASU. Elle est souveraine et se réunit tous les trois (3) ans en session ordinaire sur convocation du Président du CA. Elle se réunit autant de fois en session extraordinaire sur convocation de son Président ou à la demande des 2/3 des membres adhérents.


Le Conseil d’Administration est l’organe de gouvernance de l’ASU dans l’intervalle des Assemblées Générales. Il veille au bon fonctionnement de l’Association. A ce titre, il contrôle, suit et évalue l’action du Bureau Exécutif National.



Les principaux dirrigeants de l'ASU
Julien MAKAYA; Président et Co-fondateur
Wilfrid PANDI; Vice Président
Christian NDZIENGUE; Secrétaire Executif
Copyright © ASU Août 2021
Siège : 989, avenue des 3 martyrs, plateau des 15 ans Brazzaville (à coté du cinéma ABC)
BP : 1275  Congo Brazzaville  
Tel (242) 06.699.39.77

Retourner au contenu